l’histoire la plus drôle du monde

Aujourd’hui, je me suis senti d’un tempérament comique, alors j’ai décidé d’écrire l’histoire la plus drôle du monde. Je tiens donc à vous prévenir avant que vous ne lisiez ce qui suit: Cette blague est tellement drôle que vous pourriez mourrir de rire !

C’est une histoire avec 3 belges.

Le premier s’appelle Jean, il est chauve, porte la moustache et a les cheveux bruns.

Le deuxième s’appelle Jean, il n’a qu’un bras et aime bien jongler avec des pommes.

Le troisième ne s’appelle pas, il est sourd et adore Mozart.

Un soir, nos trois compères vont faire un tour dans un bar et repèrent une fille très joli dès le début de la soirée. Elle est seule et ils font donc le pari d’aller l’aborder chacun à leur tour.

Le premier s’avance vers elle, puis lui marmonne quelque chose à l’oreille que les autres n’entendent pas. A la surprise des deux autres elle sort un oeuf de sa poche et se l’écrase sur la tête. Le premier revient vers eux l’air triomphant.

-Mais qu’est-ce que tu lui a dis? demande le second belge.

-Pourquoi a-t-elle fait ça ? demande le troisième belge.

Mais le premier ne répond pas. Alors, le deuxième se lance, fait comme le premier et obtient le même résultat. La fille a maintenant deux oeufs écrasés sur la tête et cela n’a pas l’air de la gêner. Le deuxième belge n’explique pas non plus au troisième ce qui s’est passé.

Le troisième, résolument décidé à éclaircir cette histoire, va vers elle à son tour, mais elle l’interrompt avant même qu’il eut pu parler:

(Alerte à la chute trop lourde !!!)

-Désolé, mais je n’ai plus d’oeufs.

Grotesque et sans intêret

Ceci est l’histoire de deux tartes aux pommes: l’une s’appelant Robert et l’autre aussi mais sans le savoir.

A première vue, rien ne distingue cette histoire d’une autre histoire complètement grotesque et sans interêt. Et pourtant… Non rien , rien ne distingue cette histoire d’une autre histoire complètement grotesque et sans intêret : C’est bien ça le problème !