Jack n’a qu’un oeil

Il n’est plus possible que je ne vous fasse pas partager le blog de ce grand comique involontaire: « Mon Opinion Objective » de Wanaï Jack (One Eye Jack). Il se croit le détenteur de la vérité universelle, fustige les subjectivistes, s’en prend avec véhémence aux manipulations des femmes et s’imagine être un grand philosophe éclairé par la science.

Le plus drôle est d’essayer de débattre avec lui: il ne se fatigue jamais, a réponse à tout avec la mauvaise foi la plus honteuse, insulte facilement les « moutons » qui ne le croient pas, ne sait pas écrire en français correct, et surtout il est fier de ce qu’il est ! Le blog: http://espaceintersiderale.spaces.msn.com (remarquez la faute d’accord rien que dans l’adresse… )

Et profitez-en pour savourer ses goûts musicaux exquis.

Pour un autre Faust

Faust

(ou les bonbons)
Liste des personnages:
Faust (Sans, puis avec chapeau)
Le Diable (Avec chapeau)
John Maynard Keynes (Alternativement avec et sans chapeau)
Kirk Douglas (Avec un faux chapeau)
Un chapelier peu scrupuleux ( Sans tête)
Le cadavre (mort)

Acte I

(La scène représente une boutique de confiserie sans confiserie et sans vendeuse de confiserie. Un cadavre est allongé sur le sol. Il a l’air de s’y plaire. Faust entre dans la boutique.)
Faust: Ah ! Que j’aimerais avoir un chapeau. Un chapeau ! Un chapeau ! Hélas ! Hélas !
Le Diable surgit de nulle part.

Le Diable: Un chapeau ?
Faust: Non, un chapeau !
Le Diable: Un chapeau ?
Faust: Oui.
Le Diable disparaît comme il était venu. Faust sort de la boutique. Rideau

Acte II

(Même scène)

John Maynard Keynes et Kirk Douglas entrent dans la confiserie. John Maynard Keynes vole le portefeuille du cadavre.
John Maynard Keynes: Un capitaliste.
Kirk Douglas : Un chapeau ?
John Maynard Keynes: Non, un capitaliste.
Kirk Douglas : Un capitaliste avec un chapeau?
Le cadavre (se réveillant) : Je suis un bonbon.
John Maynard Keynes: Non, un capitaliste.
Kirk Douglas: Un bonbon capitaliste avec un chapeau ?
Le cadavre : Rideau.
Rideau.

Acte III

(Même scène, cinq ans plus tard. La boutique de confiserie est devenue la boutique d’un chapelier qui vend des bonbons.)

Le Diable est ici et il a une sucette dans la bouche.
Le Diable: Vous vendez des bonbons, chapelier?
Le chapelier: Oui.
Rideau.

Acte IV

(Même scène,vide.)

John Maynard Keynes, le cadavre et Kirk Douglas entrent dans la confiserie. Le cadavre se rallonge à la même place qu’il y a cinq ans. Rideau.



Acte V

(Même scène, une semaine plus tard. )

Le Diable et Faust jouent avec le cadavre. Le Chapelier à l’air de s’ennuyer.
Le Chapelier: Je vais vendre des chapeaux
Faust: J’en prendrai un.
Le Diable : Moi aussi.
Le cadavre: J’en suis un !
Rideau.