Théâtre : Le Réveil Mickey De Justin

J'aimais bien ce blog. Après une longue absence, revoilà Alain (Alain ?) ! Chouette, non ?

Tout de suite, une pièce de théâtre que je cherche à faire mettre en scène. Les candidatures pour les acteurs sont les bienvenues.


Acte Unique

La scène représente la chambre à coucher de Justin, de nuit, dans le noir presque total. Légèrement sur la gauche se trouve le lit de Justin, carré, ne dépassant pas un mètre de longueur. À côté de celui-ci, on voit une toute petite table de nuit sur laquelle sont placés une lampe rose et un réveil Mickey, c'est à dire un réveil mécanique traditionnel surmonté de deux grandes oreilles de Mickey. Le papier-peint est également à l'effigie de Mickey. Sur la partie la plus à gauche se tient une très petite armoire en bois rose d'un mètre de hauteur. Sur le côté droit se trouve une fenêtre assez grande pour qu'y passent des dromadaires volants. La lune brille par celle-ci. Cette grande fenêtre est entrouverte. Soudain, un dromadaire doté de deux grandes ailes apparaît à travers elle et entre, suivi de deux de ses camarades. Maladroit, l'un d'eux chute bruyamment et réveille Justin. La lumière s'allume.

Justin (apparaissant comme un melon dans un pyjama Mickey, se redressant): Qui est là ?

Le chef des dromadaires volants : Personne.

Justin : Vous êtes sûrs ?

Le chef des dromadaires volants : Pratiquement, oui.

Justin : Vous savez que je vous vois ?

Le chef des dromadaires volants : Oui, on s'en doutait un peu. Ne vous inquiétez pas, nous ne voulons pas vous faire du mal. Nous voulons seulement que vous nous donniez votre réveil, puis nous partirons sans faire d'histoire.

Justin : Mon réveil… Mon réveil Mickey ?

Le chef des dromadaires volants : Celui-là même.

Justin : Mais pourquoi ?

Le chef des dromadaires volants : Pourquoi quoi ?

Justin : Pourquoi voulez-vous mon réveil Mickey ?

Le chef des dromadaires volants : Eh bien… Il est plutôt chouette, non ? (Il cherche l'avis de ses copains dromadaires volants qui acquiescent de leur tête de dromadaire.) C'est donc décidé, nous allons le prendre !

Justin : Non !

Le chef des dromadaires volants : Non ? Ne soyez pas ridicule, nous sommes trois dromadaires volants et vous n'êtes qu'un simple melon.

Justin : Oui, mais… même !

Le chef des dromadaires volants (à ses acolytes) : Bon, les gars, on laisse tomber, c'est une forte tête celui-là.

Un des dromadaires volants : J'ai entendu dire qu'au troisième, il y avait un poireau avec une serviette de bain Donald Duck.

Le chef des dromadaires volants : Banco ! Allons-y !

Les dromadaires volants filent par la fenêtre. Justin se lève pour aller la refermer, puis se recouche et éteint la lumière.

Rideau.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami