#9

Auguste (Auguste ?) a écrit et réalisé un court métrage nihiliste sur la vie de Beethoven qu’il n’a pas réussi à faire sélectionner au festival de Clermont-Ferrand. Il a détruit son film de colère, mais j’ai tout de même réussi à récupérer un extrait de la bande originale (composée par lui-même) :


powered by ODEO

9 réflexions sur « #9 »

  1. Intéressant… Comme dirait Pierre Boulez « quel dommage que Beethoven n’ait pas pu entendre ça. » Je me suis laissé dire que le même réalisateur préparait un film muet sur la vie de Louis Braille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *