#9

Auguste (Auguste ?) a écrit et réalisé un court métrage nihiliste sur la vie de Beethoven qu’il n’a pas réussi à faire sélectionner au festival de Clermont-Ferrand. Il a détruit son film de colère, mais j’ai tout de même réussi à récupérer un extrait de la bande originale (composée par lui-même) :


powered by ODEO

9 pensées sur “#9”

  1. Intéressant… Comme dirait Pierre Boulez « quel dommage que Beethoven n’ait pas pu entendre ça. » Je me suis laissé dire que le même réalisateur préparait un film muet sur la vie de Louis Braille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *