Histoire inintéressante #14

C’est l’histoire de trois astronautes américains, que nous appellerons John, Henry et Karl, qui s’envolent à bord d’une navette spatiale en direction de Mars. Des traces de vie sur la planète rouge ayant été trouvées, les trois hommes ont pour mission de ramener un martien sur terre. Après un long voyage, ils atterrissent. Une fois dans leur combinaison spatiale sur le sol martien, ils décident d’un concours: celui qui trouverait le premier un martien serait exempt de la corvée de nettoyage de la navette pendant tout le voyage retour. Ils partent alors tous dans des directions opposées avec entrain. Les heures passent.

Karl revient le premier, bredouille. Il attend les autres. Henry arrive peu après, sans plus de succès.
Les heures passent, puis les jours. N’ayant plus aucune nouvelle de John depuis tout ce temps, les deux autres se résignent à faire leur deuil et quittent Mars.

Deux ans plus tard, une nouvelle mission d’exploration est lancée. À bord du nouvel engin, nous retrouvons Karl et Henry (un autre astronaute est présent avec eux, mais nous n’en parlerons pas parce qu’il est protestant). L’engin spatial atterrit. Et quelle n’est pas la surprise de Karl et de Henry quand, juste en sortant du vaisseau, ils trouvent un petit comité d’accueil en la personne de John qui les reçoit à bras ouverts.
Karl, stupéfait, s’empresse de lui demander:
-Mais, comment est-ce possible ?
Et là, John, honteux qu’il est, baisse la tête et dit:
-Jolies chaussures.

8 réflexions sur « Histoire inintéressante #14 »

  1. Vu que je fais un boycott des histoires de navettes spatiales américaines et d’astronautes protestants j’ai décidé de ne pas lire cette histoire inintéressante.

  2. cette histoire est absurde
    aucune chaussure ne peut survivre à l’atmosphère martienne, même en scaphandre

  3. Comme WS, j’admire ton dessin (j’adore l’oeil ahuri des cosmonautes :D)Sinon, voilà une histoire inintéressante pas si inintéressante que ça en fait ‘et puis c’est vrai, les chaussures plombées assorties aux scaphandres sont très jolies)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *