Le Lutin Noctambule

Abricot artiste frappe encore : Un album riche et qui traite de pleins de sujets joyeux : Le suicide, la mort, les cimetières, les martiens morts, l’apocalypse, les greffes d’organes, les castors et les carnavals.

C’est ici pour les 15 titres

Si ce n’est pas assez pour remplir votre lecteur mp3, il y a également le nouveau site des chansons de M. Abricot à consulter.

Si tout ça ne vous rend pas sourd, je ne peux plus rien pour vous.

7 réflexions sur « Le Lutin Noctambule »

  1. Je n’ai pas d’autorisation écrite de Babar en revanche je connais la cousine d’une amie de Céleste, sa femme (si, si je le jure même qu’elle s’appelle Françoise, ou Hortense, je ne sais plus trop)…

    Félicitations pour cet album totalement dépressif, tout à fait dans la lignée des précédents. J’aime beaucoup l’adaptation du poème de villon. Bravo l’artiste!

  2. !

    En vente dans toutes les pompes funèbres dignes de ce nom. « Hors sont ils morts, Dieu ait leurs âmes, quant est des corps, ils sont pourris. » Villon.
    Ce n’est pas écrit en vieux françois car j’ai eu la flemme de rechercher ce texte. Bien la chanson d’après Villon, dans la lignée de « la balade des dames du temps jadis. »

  3. N’ayant pas écouté attentivement cet album, je peux dire objectivement qu’il vaut une autruche. Pas plus.
    C’était chiche d’avoir introduit Villon ! (Je ne sais pas qui c’est mais ça fait cultivé de le noter)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *