Les trois moines forgerons

Les trois moines forgerons
(traduit de la pièce allemande: Die Drei Schmiedmönche)

Personnages,

Arstern, l’éleveur de poule.
LaraLara, le fils de l’éleveur de poule.
Glof, une botte.
Gloffy, absent.
Marcel Proust, le politicien en caleçon.

Acte I

Palais de Hofburg. Un roi entre. Son oeil gauche est remplacé par une olive.

Le roi (regardant vaguement dans sa main): Quel chance! Les enfants viennent avec le chien! C’est un très gros chien! Trop tard. Le chien les a mangés

La reine (qui entre): L’étagère! Mon Dieu! Où est mon étagère?

Le roi: Ah! Justement je t’attendais! Quatre mille huit cent cinquante sept oreillers.

La reine: Je n’ai pas sommeil! (Elle s’endrort.)

Le roi la traine hors de la scène. Il ne revient pas.

Acte II

Deux loutres entrent. Elles restent au milieu de la scène. Artstern, LaraLara, Glof et Gloffy entrent à leur tour.

Arstern: Quoi?

LaraLara: Je n’ai pas parlé. Une soupe de pomme de terre?

Arstern: Oui! Avec du pain.

LaraLara: Je n’ai pas de pain.

Arstern: Quoi?

Glof et Gloffy partent acheter du pain. Arstern et Laralara attendent un petit moment , puis meurent de faim.

Acte III

Injouable et pas le temps de l’écrire.

Acte IV

Marcel Proust entre, coiffé d’une écrevisse.

Marcel Proust (chante):

« Avec mon écrevisse
Pour seul couvre-chef
Je… »

Marcel Proust est ridicule, les loutres se moquent de lui. Il s’en va, triste.

Acte V

Le roi revient avec l’étagère de la reine.

Le roi (triste): Ah! La tarte aux fraises! Le tarte aux fraises !

Les loutres applaudissent, le roi les enlace. Ils sont heureux.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *