Tiger Woods

Je vais vous raconter une petite histoire drôle. En fait, je ne sais pas si elle sera drôle parce que je ne l’ai pas encore écrite.
C’est donc l’histoire de trois personnes respectables, trois comptables espagnols. Il y a des comptables espagnols très respectables quoique vous en pensiez. Ces trois comptables espagnols sont trois veinards parce qu’ils sont en vacance et qu’ils en ont profité pour se réunir à l’occasion d’une petite partie de golf. Mais le problème de ces trois comptables ibères c’est qu’ils ne savent pas jouer au golf. Ils ont tous les clubs nécessaires, le sac pour les transporter, les tenues adéquates de golfeurs avec de jolies casquettes, mais avec un élément manquant indispensable : une balle de golf. Ou plutôt trois balles de golf comme ils sont trois, et même quatre parce qu’un comptable espagnol est très doué pour perdre une balle au golf. Mais comme je l’ai dis, ils n’en ont aucune, rien, nada, que dalle…
C’est alors qu’après quelques heures passées sur le parcours du premier trou sans rien faire, une balle les rejoints, en roulant simplement.
-Oh, voilà une balle de golf, dit le premier comptable.
Les deux autres acquiescèrent la remarque du premier.
Fin.

Pour la prochaine fois, j’essaierai de finir d’écrire une chanson que j’ai commencé d’écrire et qui parle justement de ces trois comptables espagnols et de cette balle de golf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *